Actualités

21 février 2018

MISE À JOUR — Rassemblement à la mémoire de Blessing Moukoko, jeudi 22 février, de 16h à 18h

MISE À JOUR — Rassemblement à l’école Père-Marquette, ce jeudi, de 16h à 18h

Montréal, le jeudi 22 février 2018 — La communauté de l’école secondaire Père-Marquette vous invite aujourd’hui, de 16h à 18h, à venir assister à un rassemblement à la mémoire de Blessing Moukoko et en soutien à sa famille.

Il sera possible de se recueillir à l’entrée de l’école et de contribuer à une œuvre collective, créée à l’initiative des élèves et d’une enseignante d’art, en y laissant un message commémoratif.

L’équipe de soutien psychologique dépêchée par la CSDM dans les circonstances sera aussi présente, pour répondre notamment aux questions des parents et des élèves pour faire face à ce malheureux événement.

École secondaire Père-Marquette : 6030, rue Marquette, Montréal (Québec), H2G 2Y2
http://pere-marquette.csdm.ca/

 

Les membres du Comité de parents offrent leurs condoléances aux proches du jeune élève de Père-Marquette

Montréal, le mercredi 21 février 2018 — C’est avec une infinie tristesse que nous apprenons ce matin le décès du jeune élève 2e secondaire de l’école Père-Marquette, hospitalisé depuis jeudi dernier après l’accident dont il a été victime à la piscine du centre Père-Marquette, où il participait à un cours d’éducation physique. « Nos pensées vont aux parents et à la famille de ce jeune homme, ainsi qu’à ses camarades de classe, aux élèves et aux membres du personnel de l’école Père-Marquette », confie monsieur Sylvain P. Caron, président du Comité de parents.

« La CSDM nous a assuré que le service d’aide psychologique offert depuis jeudi dernier sera maintenu auprès des élèves de cette école secondaire. Je me permets d’insister que les familles de ces élèves ne doivent pas hésiter à recourir à ce soutien si le besoin s’en fait sentir. Nous sommes toutes et tous bouleversés par cette tragédie », poursuit monsieur Caron.

Le bureau du coroner a annoncé qu’il ouvre une enquête sur ce triste événement, le Service de police de la Ville de Montréal ayant jugé qu’il n’y a pas matière à tenir une investigation criminelle. Le Comité de parents compte bien s’informer des résultats de cette enquête.

« Nous espérons que les parents et les proches de ce garçon pourront retrouver une certaine paix, à travers la peine et la douleur, et nous leur offrons, encore une fois, toutes nos condoléances », conclut le président du Comité de parents.

Scroll to top